Forum de Motards en Nouvelle Calédonie
Bonjour ami motard, bienvenue sur le FMNC !!

--> SI TU N'ES PAS ENCORE MEMBRE, ÇA NE SAURAIT TARDER...
Afin de te permettre de consulter le forum et d'y participer, il te faut d'abord t'y inscrire.
C'est simple, rapide et gratuit.
Ci dessous ou en haut à droite du forum, tu as un onglet "s'enregistrer".
Tu as juste à suivre la procédure et à vite nous rejoindre sur le forum...

--> SI TU AS DÉJÀ UN COMPTE SUR LE FMNC :
N'oublie pas que pour participer aux discussions, tu dois être connecté en tant que membre à chacune de tes visites.
Pour ça, clique sur l'onglet "connexion".
Si tu as oublié ton mot de passe, contacte l'administrateur du site.

Bonne journée et à très bientôt sur le forum. Le staff

Accident : comment et pourquoi témoigner  ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Accident : comment et pourquoi témoigner  ?

Message  Fab le Sam 31 Mar 2012 - 23:19


Accident : comment et pourquoi témoigner  ?


On le sait, le prétexte de la vitesse mène la vie dure aux motards accidentés. De la simple glissade à la tragique collision, le motard est avant tout victime de son image. Dès lors, «  rétablir la vérité  » de l’accident tient bien souvent à ceux qui ont accepté de témoigner.


Lutter contre des injustices.

- Trop souvent incapables de livrer leur version des faits en raison de leurs blessures, les motards sont les grands lésés des enquêtes de gendarmerie ou de police.

- L’automobiliste, seul auditionné, a dès lors beau jeu d’évoquer qu’il n’avait pas vu arriver le deux-roues. Et une audition tardive du motard sur son lit d’hôpital ne change souvent plus grand-chose au contenu du procès-verbal d’accident.

- Ce document est pourtant fondamental pour la détermination des responsabilités, le déclenchement ou non des poursuites judiciaires, les offres d’indemnisation des assureurs.

- Témoigner n’est donc pas seulement rapporter ce qu’on a vu ou perçu, c’est aussi faire acte de solidarité par une contribution essentielle à la manifestation de la vérité.


Ne pas avoir peur  !

- Être convoqué au commissariat, auditionné devant un juge ou encore appelé à la barre à l’audience, tout cela peut intimider.

- C’est pourquoi, hélas, de nombreuses procédures pâtissent d’un manque cruel de témoins. Il n’y a pourtant aucune raison d’avoir peur. Un témoignage même erroné n’est pas une infraction.

- Seul le mensonge (mauvaise foi) est sanctionné. Alors n’hésitez plus à laisser vos coordonnées aux gendarmes ou à la famille de la victime, ne craignez pas de rédiger une attestation sur papier libre (art. 202 et suivant du Nouveau code de procédure civile) et osez vous rendre spontanément au commissariat si vous avez vu «  quelque chose  ».

- Votre témoignage peut éviter des injustices aux conséquences parfois dramatiques pour les motards ou leur famille.

Arnaud Hamon - 07/11/2011


source
avatar
Fab


Masculin
Nombre de messages : 22825
Age : 41
Localisation : NOUMEA
Moto : TRIUMPH Thruxton 900
Humeur : Toujours cool...enfin presque !!
Date d'inscription : 22/10/2007

http://fmnc.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum